Trials were conducted on Strawberries, Beans, Sweet Corn & Broccoli

Objectif
déterminer si l’utilisation de l’AiroFresh® 1000 a un effet bénéfique sur la durée de conservation des produits ci-dessus

Procédure
Des fraises, des haricots, du maïs sucré et du brocoli ont été fraîchement récoltés et placés pendant 50 heures dans une petite chambre froide.

Les mêmes quantités de ces produits ont aussi été placés pendant 50 heures dans un frigo.
Pendant 5 jours tous les produits étaient ensuite tenus à des températures ambiantes allant de 7 à 25 degrés Celsius avec des enregistrements pris après chaque période de 24h consécutives.

Résultats des tests :

Broccoli

Après le retrait et l’exposition à une température ambiante, aucun réel changement n’a été observé jusqu’au 6ième jour alors que les produits non traités avaient commencé à montrer des signes de jaunissement. A partir du 7ième jour, toutes les feuilles des produits non-traités avaient jauni.

Le brocoli traité, tout en montrant un jaunissement mineure autour de sa base, a conservé sa coloration verte.
Une perte d’humidité (poids) était similaire dans les deux cas sauf que le brocoli traité avec AiroFresh® présentait une réduction de poids légèrement inférieur aux produits non-traités

Conclusion
L’unité AiroFresh® semblerait ’offrir la perspective d’une durée de vie nettement plus longue en condition normale de stockage et au niveau du rayon de vente. L’installation de ces appareils permettrait aux producteurs de tenir leur production plus longtemps en stock dans le cas où l’offre est excédentaire avec des prix bas. Ceci est possible avec aucune perte de qualité.

Fraises

La même procédure a été appliquée pour les fraises en deux types de barquettes

  1.  Couches multiples
    l n’y avait aucun changement visuel véritable du produit jusqu’au 5ième jour. Il y avait des signes d’affaisement chez les fruits non traités. Le 6ième jour les fruits non traités devenaient également ternes et les sépales changeaient de couleur . Au 7ième jour les fruits non traités se détérioraient de moitié et 20% ??étaient invendables.
    Alors qu’avec les fruits traités, la brillance est restée sur le fruit. Les sépales avaient conservé une bonne coloration verte. Le fruit a commencé à démontrer des signes de détérioration au 6ième et au 7ième jour dont 25,80 % était devenu invendable.
  2. Couche simple
    Même principe pour les barquettes monocouche. Toutefois le taux de détérioration était moindre que pour les couches multiples, probablement à cause de moins de pression sur les fruits .
    La perte de poids était très similaire dans les deux cas et le taux était légèrement plus élevé que la couche multiple pour les traités et également inférieur aux couches multiples pour les non traitée. Deze laatste zin begrijpen we niet!Misschien wel met de originele tekst??

Conclusion

Basé sur les observations faites dans des conditions très pénibles les fruits traités étaient nettement en meilleur état que les fruits non traités. Il n’y a guère de doute que l’unité d’AiroFresh ® 1000 serait bénéfique pour la réduction du gaspillage des fraises

Maïs sucré

Le maïs sucré dans les mêmes conditions ne montre pas beaucoup de changement qu’il soit traité ou non. C’est, peut-être dû au fait que le maïs sucré ne se détériore pas rapidement.

Les effets visuels seulement sont les surfaces de coupe sur le non traitées étaient légèrement moins que les maïs traitées.???????

Se fondant sur les observations, je ne verrais pas n’importe quelle valeur en ajoutant AiroFresh® sauf s’il y avait l’intention de tenir le maïs sucré pendant de longues périodes en bon état. (hier klopt iets niet, weet niet wat je bedoelt met deze zin)

Haricots

Les haricots qui sont tenues selon la méthode de chaque ???? ne démontrent pas de différence significative. Comme les haricots sont récoltés mécaniquement il y a beaucoup de points d’entrée pour les organismes fongiques et bactériens. Dans les conditions extrêmes que ceux-ci ont eues lieu, la décoloration est clairement apparue au 6ième jour. Au 7ième jour, la détoriation était très évidente.

Peut-être la meilleure solution pour les haricots frais serait l’utilisation de la stérilisation avec UV dans la décharge de l’eau pour détruire les organismes fongiques et bactériens qui peuvent facilement entrer par les lésions mécaniques de récolte et causer une détérioration rapide du produit.